Comment devenir juriste ?

Juriste
Image Comment devenir juriste ?

Le juriste est au service d'une entreprise et s'y exerce en tant que conseiller, analyste et défenseur. C'est à lui que celle-ci fait appel pour obtenir des éléments d'informations permettant de résoudre tous ses problèmes juridiques. Il est ainsi celui grâce auquel l'entreprise agit en connaissance des lois et autres réglementations en vigueur et se trouve à l'abri de risques de poursuites, sanctions et mêmes fraudes. Si vous voulez exercer ce métier, sachez qu'il y a des qualités, compétences et qualifications à avoir.

Les qualités et les compétences requises pour s'exercer en tant que juriste

Pour devenir juriste, il est tout d'abord important d'avoir une grande familiarité avec les disciplines juridiques traditionnelles, dont le droit des sociétés, le droit des obligations, le droit social et le droit de la procédure civile. Il ne faut tout de même pas négliger certaines disciplines plus particulières comme le droit fiscal, le droit de l'environnement et le droit de la propriété intellectuelle et industrielle.

Trois qualités assurent généralement une réussite dans le domaine : la maîtrise des expressions écrites et orales, la méticulosité et le sens du service. Il faut y ajouter le grand sens pratique, car l'application des connaissances juridiques dans des cas concrets est indispensable dans le monde de l'entreprise. À ne pas oublier également la maîtrise, en plus du français, de l'anglais et d'au moins une autre langue étrangère.

Quelle formation suivre pour devenir juriste ?

Si vous voulez vous exercer en tant que juriste, vous devrez au moins vous engager, après le bac, à un cursus de 5 années. Vous disposerez d'une bonne base si vous parvenez à une licence ou à un master 1 de droit, mais ne pensez pas à vous y arrêter. Envisagez de poursuivre par une spécialisation. Ce qui implique, bien sûr, une inscription en master 2 de droit privé et un choix entre plusieurs possibilités pour vous spécialiser : droit des affaires, droit fiscal, droit des assurances, droit bancaire, etc.

Référez-vous à votre projet professionnel pour faire un choix adapté. Ainsi, si vous souhaitez travailler dans une compagnie d'assurance, le droit des assurances vous sera incontournable. Après le master 2, vous aurez plus de chances d'obtenir votre diplôme de juriste-conseil d'entreprise.

Où travailler après les études ?

Après l'obtention de votre diplôme de juriste-conseil d'entreprise, vous aurez de multiples possibilités pour entrer définitivement dans la vie active en tant que juriste. Les grandes structures ont en effet besoin de vous intégrer dans leurs services juridiques et financiers pour être toujours en harmonie avec les lois et les réglementations en vigueur. Si vous souhaitez cependant être engagé à titre individuel, mieux vaut vous tourner vers les PME.

À noter que les demandes des compétences en matière juridiques ont augmenté d'une manière exponentielle depuis la mise en vigueur de Règlement Général sur la Protection des Données en 2018. Ce texte exige en effet aux entreprises plus de transparence quant à la gestion, l'usage et la manipulation des données personnelles de leurs clients.

À noter qu'au sein d'une grande entreprise, un juriste plus expérimenté peut prétendre à un poste de directeur de service juridique. Il peut également évoluer dans un autre univers, en demandant une inscription au barreau après 8 ans de pratique en entreprise ou en rejoignant l'École Nationale de la Magistrature à travers un concours d'entrée, par exemple.