Nos conseils pour ne pas louper ses études de droit

Avocat
Image Nos conseils pour ne pas louper ses études de droit

Le droit est l'une des filières qui intéressent le plus les bacheliers, mais c'est également celui qui compte le plus de pourcentage d'abandon et d'échec. Pour ne pas arranger les choses, le même constat est aussi observé en ce qui concerne l'accès au barreau. Il est heureusement possible de mettre les chances de son côté au cours de ce cursus, en suivant ces quelques conseils.

Prendre du plaisir

Le choix de la filière droit ne doit pas être dicté par quelqu'un d'autre que vous. Sinon, vous n'y trouverez aucun plaisir. Et le fait d'entendre de nombreuses personnes se plaindre de la difficulté de cette filière ne devrait pas compromettre ce plaisir. À noter cependant que la filière droit est composée d'un ensemble des matières dont les composants ne peuvent pas tous vous intéresser.

Pour assurer votre réussite donc, le mieux est de miser plus sur ceux avec lesquels vous ressentez un maximum de plaisir, tout en essayant de trouver des éléments pouvant vous plaire dans les autres.

Exploiter au maximum sa liberté

Rejoindre une faculté de droit, c'est se donner la possibilité de profiter d'un maximum de liberté dans la poursuite de ses études. Aucune personne ne viendra, par exemple, vérifier ce que vous notez. Il n'y a que deux conditions pour espérer réussir durant le cursus : des copies rendues à l'heure et des bonnes notes aux examens.

Vous devrez exploiter au maximum cette liberté en vous basant sur la méthode qui vous correspond et qui vous ressemble le plus, tout en tenant compte des atouts de votre mémoire et des moyens mnémotechniques qui vous conviennent.

Travailler sans attendre

Il est important d'en faire précision dès le début, le droit ne constitue pas la filière idéale si vous ne voulez pas de nuits blanches et de bachotage. Vous pourrez tout de même faire jouer le temps à votre faveur en n'attendant pas la semaine avant les examens pour procéder à la relecture de vos cours et commencer vos révisions. Il est en effet toujours mieux d'étaler ses révisions sur plusieurs mois que de tout rattraper en seulement 7 ou 10 jours.

Ne pas négliger les TD

Les horaires des TD laissent de nombreux étudiants en droit dubitatif, mais cela ne devrait pas constituer une raison de ne pas y assister. En effet, comme leur nom le laisse déjà savoir, les TD ont pour vocation de vous diriger sur l'essentiel de vos cours. Y assister vous permettra donc d'éviter de réviser vos cours du début à la fin pour ne rien retenir.

Grâce aux TD par contre, vous pourrez vous concentrer sur les points les plus importants, ce qui vous assurera plus de chance de réussir durant votre cursus.

Actualiser ses connaissances

Le droit est un domaine en perpétuelle évolution. De ce fait, ne vous contentez pas de récupérer des cours auprès d'un ancien. Il vous faudra être à l'affût des dernières réformes en la matière. Vous devrez ainsi assister, si possible, à tous les cours, sans oublier, bien sûr de river régulièrement vos yeux sur les chaines parlementaires et les chaines d'informations en continu.

Il vous est également recommandé de vous rendre fréquemment à une audience à la juridiction la plus proche de vous. Sachez en effet qu'en mettant dans vos copies une accroche ou un exemple basé sur un fait récent en lien avec le sujet, vous aurez plus de chance d'obtenir une meilleure note de la part des correcteurs.